English below. Ouvrir dans un navigateur.

 

33e Festival Les Instants Vidéo

Incipit de circonstance et de dernière minute (Expojection antivirus)

    L’art vidéo couve le feu de la passion

    A partir du 30 octobre jusqu’à une date inconnue, les salles d’exposition seront partout fermées en France.
Néanmoins, notre festival à la Friche de la Belle de Mai (exposition au 5e étage et projections (expojections) au 3e étage) sera prêt à fonctionner le 12 novembre comme prévu. Ainsi, nous pourrons ouvrir les portes dès que nous en aurons l’autorisation et vous accueillir avec joie. Nous rugissons d’impatience.


    Le Festival Les Instants Vidéo propose chaque année à Marseille (et sa région) en automne une exposition d’installations vidéo et des Rencontres internationales étalées sur plusieurs jours à la Friche de la Belle de Mai. Ces Rencontres (projections, performances, débats) sont le cœur battant du festival. Nous sommes aux petits soins avec nos hôtes, les artistes, les spectateur.rice.s, les partenaires...
    Cette année, un état d’urgence sanitaire nous intime l’ordre d’adapter la forme de notre projet artistique à des mesures qui nous contraignent à amputer nos programmations, à limiter l’invitation d’artistes et l’accueil des publics, à accélérer le rythme des diffusions, à renoncer à nos dispositifs de convivialité (repas en commun, cabaret d’Omar, espaces de rencontres)... bref, à devenir un rouage de la consommation culturelle que nous avons toujours abhorrée.
    Le premier sentiment qui survint fut la colère. Isolée, elle génère de tristes passions : l’amertume et le ressentiment qui toujours tarissent l’imagination. Marseille est une ville du bord de mer, pas de l’amer, qu’on se le dise !
    Nous avons donc décidé de ne pas nous laisser dicter ce que nous avions à faire par un virus qui nous menace, mais d’être fidèle au titre donné à notre festival : Mort, la vie te guette !
    Pour échapper à toute mise en demeure, nous avons fait un pas de côté en combinant la rage et la poésie, l’ire et la lyre. La peur ne doit pas nous gouverner. La joie de la combattre est notre gouvernail.
    Grâce à la complicité de la Friche, nous allons pouvoir disposer d’un grand espace d’expojection (Tour 3e étage) où pendant plusieurs jours, pourront être alternativement projetées les œuvres initialement prévues pour nos Rencontres Internationales. Grâce à cette option antivirus, nous multiplions (…) l’intensité de notre festival et démontrons que l’art vidéo en résistant au couvre-feu, couve le feu de la passion poétique. Mort, la vie te guette !


Hors la Friche

ANNULATION des programmations des Galeries Populaires Ephémères au SARA Logisol et à l’ADPEI  (Marseille)

REPORT à une date non définie des programmations de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence et du Vidéodrome 2 à Marseille

MAINTIENT des programmations sur VisualContainer TV (12 novembre au 16 décembre), à la [.BOX] Videoart project space de Milan (10 au 26 novembre), au Festival d’Art Vidéo de Casablanca en ligne (24 au 28 novembre) et du Festival Over the Real de Lucca (1er octobre dernier).

    L'équipe des Instants Vidéo


33rd Instants Vidéo Festival

Last minute words of circumstances


    From October 30 until an unknown date, exhibitions spaces will be closed every where in France. However, our festival in Friche la Belle de Mai will be ready to open from November 12 as planned. Therefore, we will be able to welcome you as soon as we are allowed to do so. We can’t wait for it.


    Video art is cherishing the fire of passion
    The Festival Les Instants Vidéo offers every year in Marseille (and the Region) in Autumn, a video art exhibition and International Encounters for a few days in Friche la Belle de Mai. These encounters (screenings, performances, panel discussions) are the heart and soul of the festival. We are taking care of our hosts, artists, spectators, partners….
    Today, a state of sanitary emergency is forcing us to adapt the form of our artistic project to measures that imply to cut our programs, to avoid the invitations to artists and the welcoming of the audiences, to abandon our hospitality arrangements (the sharing of meals, the buvette of friendship, spaces of encounters…), and actually to become just an apparatus in the culture consumption we never bore.

    First, came the anger. But anger alone produces sad passions: bitterness and resentment which at all times dry up imagination. Marseille is facing the sea, turning its back to acrimony.
    We therefore decided not to allow the viral thread to control what we had to do, but instead to follow the title of our festival: Death, life is stalking you!
To escape from any injunction, we took a step to the left, combining rage and poetry. Fear can’t rule us. The pleasure we have in fighting it is our rule.
    Thanks to the involvement of La Friche, we can have a large space for our expojection where for a few days the artworks selected for our International Encounters will be screened in turns. With this anti-viral option, the intensity of our festival is multiplied ( …), proving that video art is an armour which protect the fire of poetical passion. Death, life is stalking you!


ELSEWHERE

CANCELLED: Ephemeral Popular Galleries SARA Logisol and ADPEI

POSTPONED to date not determined yet:  the screenings in the School of art in Aix-en-Provence and in Vidéodrome 2 in Marseille

MAINTAINED: the programs on VisualContainer TV (November,12 to December, 16), on [.BOX] Videoart project space in Milan (November, 10 to 26), for Casablanca Video Art Festival on line (November, 24 to 28), Festival Over the Real in Lucca, Italy (October, 1st).

    Let’s not give up our desires for emancipation.
    Les Instants Vidéo team





Instants Vidéo Numériques et poétiques
Friche la Belle de Mai - 41 rue Jobin - 13003 Marseille
+33 (0)4 95  04 96 24 publics@instantsvideo.com
www.instantsvideo.com


Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), vous pouvez à tous moments vous désinscrire de cette lettre d'information en cliquant sur le lien ci-dessous :
In accordance with the General Regulation on the Personal data Data protection (RGPD), you can unsubscribe to this newsletter by clicking the link :