• behance
  • blogger
  • facebook
  • picasa
  • twitter
  • vimeo
  • zerply
  • rss
  • mail
Nuit de bout en bout de la Psychanalyse, des Arts Vidéo et de la Performance

Nuit de bout en bout de la Psychanalyse, des Arts Vidéo et de la Performance

 Friche, salle de la Cartonnerie, du 12 au 13/11, du coucher (17h14) au lever (7h29) du soleil.

Mode d’emploi de la nuit sans ennui

Une traversée. Un voyage. Une expérience. Avec des escales. Sur des territoires qui pourront apparaître étranges et étrangers, ceux des textes de Freud et Lacan pour les uns, ceux des arts vidéo et de la performance pour les autres. Nul ne vivra la même nuit. Nul n’en sera exclu quelque soit son savoir. D’ailleurs, on raconte qu’un étudiant plein d’esprit écrivit sur le tableau noir devant lequel le Maître allait sous peu intervenir : « A chacun sa chacune, à Lacan sa lacune ». Nous sommes tous fait de cette étoffe-là, n’est-ce pas ? Donc, juste se rendre disponible pour une aventure nocturne, juste pour le plaisir textuel, visuel et sonore. Plaisir des sens, en somme.
Nos partenaires de la nuit (École de la Cause freudienne et New Lacanian School) vont en quelque sorte perturber les habitudes des Instants Vidéo. Parce que, montrer des films, accueillir des performances, exposer des œuvres, nous maîtrisons à peu près l’affaire. C’est bien là le danger : maîtriser ! Maladie de notre époque. Tout vouloir contrôler. Même les flux du désir. Alors ni une ni deux, nous ouvrons les vannes. Pour réapprendre à vaciller. Et voici qu’environ 90 personnalités de la vie publique, politique, culturelle, artistique, scientifique… de Marseille et sa région ont accepté de venir lire Freud et Lacan. C’est à proprement parler inouï. C’est pour cela que nous aimons nos ami(e)s psychanalystes, ils auraient pu inviter des spécialistes du divan pour donner à entendre ces textes. Ils ont opté pour le décalage. Il faut une conscience poétique pour cela.
Vous ne pourrez pas écouter tout le monde. Il y aura quatre espaces de lectures simultanées : Reflet, Divan, Chambre, Champ. La frustration entretient le désir. Vous connaissez cela. Parfois, sans tout dévoiler (ah, les arcanes du désir), il y aura des chuchotements pour vous accompagner ici ou là…, n’en disons pas trop, n’est-ce-pas ?
Et voici que commence la nuit…

17h14 (entre chien et loup)
Chœur Tac-Til (50′ – 2016) / Ecosystème vocal non voyant à voix multiples. (France)
Avec Mafalda Da Camara, Mélodie Duchesne, Gihane Elhassouni, Chérifa Harzallah, Angélique Huguenin, Franck Omer, François Parra, Karine Porciero, Alex Querel, Bruno Raby, Natacha Muslera & le robot haptique. Programmation : Charles Bascou
Entre chien et loup, Choeur tac-til propose un concert où l’auditeur  se plonge dans l’obscurité.

18h13
Notturno (20′ – 2015) / Fatima Bianchi (Italie)

18h45
Apéritif et repas autour du Cabaret d’Omar pimentés de lectures simultanées de textes de Freud et Lacan.

20h59
Conférence de Gérard Wajcman : « Pornographie de l’horreur »
Ecrivain et psychanalyste à Paris, membre de l’ECF et maître de conférence au département de psychanalyse de l’université Paris 8, auteur de L’œil absolu (Denoël, 2010).

21h54
Lectures de textes de Freud et Lacan

22h31
La vraie vie est un effort de poésie qui fait ricocher l’ailleurs jusqu’ici sur le bateau ivre de nos images impassibles
8 vidéo de João Cristovão Leitão (Portugal), Bob Kohn & François Gaulon (France), Maral Pourmandan (Iran), Sylvia Winkler & Stephan Koeperl (Autriche/Allemagne), Laura & Sira Cabrera (Espagne), Johanna Thomas & Aurore Senave (France), Eleni Gioti (Grèce), Gérard Chauvin (France).

23h39
Table ronde : « On n’est jamais poète assez ? » avec Hervé Castanet, Gérard Wajcman, Julien Blaine, Florence Pazzottu et Marc Mercier (modératrice : Pamela King)
Pour attiser le débat : Lacan Dalida (6’30 – 2000) / Pascal Lièvre (France)

00h34
Lectures de textes de Freud et Lacan

1h13
Le regard de l’ouïe (1)
5 vidéo de Nicole Jolicoeur (Québec), Samuli Laine (Finlande), Inés Wickmann (Colombie), Reem Zaghmout & Malak Elghuel (Belize/Libye), Samuel Bester (France).

1h41
Table ronde « Le regard et la voix » avec Hervé Castanet, Gérard Wajcman, Christian Sébille, Francisco Ruiz de Infante, Natacha Muslera, Marc Mercier (modératrice : Dominique Pasco).

2h20
Le regard de l’ouïe (2)
5 vidéo de Alain Basso (France), Petra Zlonoga (Croatie), Mathilde Leroy (France), Jean-Louis Accettone (France), Clio Simon (France).

3h17
Lectures de textes de Freud et Lacan

3h29
Début de la performance Sitting and Smiling (240′) / Benjamin Bennett (USA) en streaming web depuis le studio de l’artiste à Philadelphie. Elle s’achèvera à 7h29 au lever du soleil.

3h52
Un peu de théâtre épique pour naviguer sous les étoiles
BUTCHER : Messieurs, un peu de cran : celui qui n’est pas mort garde un espoir de vie !
MULBERRY : Vivre et ne pas mourir, ça fait deux !
(Dialogue extrait de La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht)
2 vidéo de Magali Dougoud & Nicolas Raufaste (Suisse/France) et de Kika Nicolela (Brésil)

5h03
Lectures de textes de Freud et Lacan

5h34
Les murs renversés deviennent des ponts (Angela Davis)
4 vidéo de Claudia Araya López (Chili/Argentine), Ho Pei Ling (Taïwan), Marcantonio Lunardi (Italie), Azelle Huguet (France)

6h20
Petit déjeuner avec lectures de textes de Freud et Lacan

6h48
Grande entrée (30′ – 2016) par la compagnie Gigacircus, avec Gustavo Alvarez (Mexique), Lionel Camburet & Sylvie Marchand (France)
(Rituel, projection vidéo et performance)

7h29 (Lever du soleil)
Fin de la performance en streaming Sitting and Smiling de Benjamin Bennett

7h42
Pour outrepasser les limites (des eaux glacées du calcul sexagésimal) de la nuit, en sortant l’arc et la lyre de la poésie qui dissipe sans disciples les obscurantismes, voici qu’est projetée une vidéo en quête du corps des femmes qui disparaissent sous leur robe virginale…
La mariée dérobée (un essai jamais concluant) (42’10 – 2016) / Marc Mercier (France)

… Puis surgira le silence poéfrichtronique et nous pourrons errer ivres d’insolences dans la cité sans cécité car à tâtons même la nuit a greffé des yeux de chaton sur nos doigts caressant…

 

capture-decran-2016-09-28-a-16-46-09

En partenariat avec Les Instants vidéo, trois structures de la région rattachées à l’École de la Cause freudienne se sont associées pour réaliser cet évènement (merci à Hervé Castanet, Pamela King, Françoise Haccoun et Dominique Pasco, qui ont coordonné les lectures).
Voir aussi dans l’onglet “Performances…”.

L’ACF MAP
L’Association de la Cause freudienne Méditerranée-Alpes-Provence est l’une des dix-sept ACF représentant en régions et en Belgique l’École de la Cause freudienne (ECF) créée par Jacques Lacan. Association à but non lucratif selon la loi 1901, elle promeut la psychanalyse d’orientation lacanienne dans la région – par l’étude des textes et par les connexions, tant théoriques que pratiques, avec les disciplines qui lui sont affines.
https://psychanalyse-map.org/acf-map/

La Section clinique d’Aix-Marseille
Inscrites dans le cadre de l’Institut du Champ freudien et placées sous les auspices du département de psychanalyse de l’université Paris VIII, les Sections cliniques de France sont dirigées par Jacques-Alain Miller. La Section clinique d’Aix-Marseille propose depuis vingt-et-un ans des enseignements, une présentation de malades, un séminaire théorique, l’élucidation des pratiques cliniques, une propédeutique, des conférences d’introduction à la psychanalyse. Elle s’adresse aux praticiens et aux étudiants. Elle est coordonnée par le Professeur Hervé Castanet, psychanalyste à Marseille, membre de l’ECF et de l’AMP. Il existe une Antenne clinique à Gap.
https://psychanalyse-map.org/section-clinique-am/

Le Centre Psychanalytique de Consultations et Traitement de Marseille-Aubagne, créé en 2007 par vingt-huit psychanalystes de la région, reçoit des enfants, adolescents et adultes pour un traitement court (seize séances au plus) et gratuit. Il s’adresse à tous ceux qui en font la demande. Le Professeur Hervé Castanet en est le directeur. Tél. : 06 78 12 09 51 – cpct-marseille-secretariat@hotmail.fr.
Un CPCT reçoit aussi à Gap-Manosque.
Les dix CPCT de France sont une création de l’École de la Cause freudienne, reconnue d’utilité publique depuis 2006. Les consultants sont des praticiens bénévoles, orientés par la psychanalyse, tous psychologues ou psychiatres par ailleurs. Chaque année, ils organisent des Rendez-vous cliniques du CPCT ouverts à tous ceux que cette pratique clinique inédite intéresse sur des thèmes issus des problématiques cliniques rencontrées. Ce sont des temps de mise à ciel ouvert de la pratique à des fins de transmission.
https://psychanalyse-map.org/cpct

Les lectrices et lecteurs noctambules des textes de Freud et Lacan inscrits à ce jour

Jean-Robert Alcaras, président de l’Université Populaire d’Avignon ; Philippe Amram, universitaire, astrophysicien ; Jean Arnaud, universitaire, artiste ; Brigitte Arnaud-Castiglioni, psychiatre ; René Arnaud-Castiglioni, psychiatre, chef de pôle ; Marc Antoni, psychiatre, chef de service ; Jean Arrouye, universitaire ; Françoise Aubert, commissaire d’exposition ; Madeleine Aubert, chef du protocole au Conseil Départemental ; Jean-Baptiste Audat, artiste ; Jean-Marc Avrilla, directeur de l’Ecole d’Art de Toulon ; Giney Ayme, artiste; Edith Azam, poète, chorégraphe ; Judith Bartolani, artiste ; William Benedetto, directeur du cinéma L’Alhambra ; Julien Blaine, poète, artiste ; Jean-Lucien Bonillo, universitaire, architecte ; Maxence Bras, psychiatre ; Philip Breeden, professeur, ex-consul général des Etats-Unis à Marseille ; Jacques Broda, universitaire, sociologue ; Cyril Brunet, acteur, compositeur ; Frédéric Clavere, artiste ; Gaëlle Cloarec, journaliste ; Jean-Louis Conan, directeur de l’Ecole d’Art de Marseille ; Marion Courtis, comédienne ; Dane Cuypers, journaliste ; Aude Daniel, psychiatre ; Jean de Breyne, écrivain, poète ; Pierre-Antoine Denis, restaurateur ; François-Xavier de Peretti, philosophe ; Monique Derégibus, artiste, professeur à l’Ecole d’Art de Lyon ; Guillaume de Sardes, écrivain, photographe, commissaire d’exposition ; Brigitte Devesa, conseillère départementale, adjointe au maire d’Aix-en-Provence ; Anke Dauberauer, artiste; Axelle Galtier, galeriste; Christophe Gargot, cinéaste; Augustin Giovannoni, philosophe; Eric Giraud, poète; Cari Gonzalez-Casanova, artiste; Didier Gouvernec-Ogor, galeriste ; François Guglielmi, psychiatre ; Claude Guinard, psychiatre, chef de service ; Jean-Marc Henry, psychiatre, chef de service ; Katia Imbernon, éditeur ; Dominique Juan, rédactrice en chef de côte magazine ; Isabelle Koch, universitaire, philosophe ; Joris Lachaise, cinéaste ; Bertrand le Bars, chargé de mission pour les arts visuels au Conseil Régional PACA ; Serge le Squer, artiste ; Béatrice le Tirilly, galeriste ; Ahram Lee, artiste; Florence Loussier, promotrice d’art contemporain; Saverio Lucariello, artiste; Lyse Madar, galeriste; Christophe Madrolle, secrétaire général de l’Union des Démocrates et des Ecologistes ; Lydie Marchi, commissaire d’exposition ; Dominique Maraninchi, professeur de médecine ; Gérard Martin, journaliste, conseiller municipal ; Philippe Mengue, philosophe ; Marc Mercier, auteur, réalisateur et directeur artistique des Instants Vidéo ; Florence Morali, professeur à l’Ecole d’Art de Toulon ; Sylvie Mottes, magistrate, présidente de TGI ; Brian Mura, artiste ; Pascal Neveux, directeur du FRAC PACA ; Serge Noyelle, comédien ; Françoise Oppermann, graphiste ; Jean-Pierre Ostende, écrivain ; Alain Paire, écrivain, critique d’art ; Jérôme Pantalacci, directeur d’Art-O-Rama ; Pierre Parlant, philosophe, poète ; Catherine Paulet, psychiatre, chef de pôle ; Florence Pazzottu, poète ; François-Michel Pesenti, metteur en scène ; Monique Quesada, consul général des Etats-Unis à Marseille ; Maxime Reverchon, comédien ; Céline Rothlisberger, libraire ; Mani Sahebjam, psychiatre ; Barbara Satre, galeriste ; Régis Sauder, cinéaste ; Lionel Scoccimaro, artiste ; Christian Sebille, compositeur ; Jacques Serrano, directeur artistique ; Susanna Shannon, graphiste, professeur à la Villa Arson; Françoise Siffrein-Blanc, promotrice d’art contemporain ; Daniel Sperling, conseiller régional, adjoint au maire de Marseille ; Josy Steinbach, conseillère culturelle au consulat des Etats-Unis ; Susanne Strassmann, artiste ; Michèle Sylvander, artiste ; Gérard Traquandi, artiste ; Frédéric Valabregue, écrivain, professeur à l’Ecole d’Art de Marseille. Ricardo Vasquez, directeur de l’Hôtel des Arts de Toulon ; Nicole Yanni, directrice de théâtre ; Joël Yvon, galeriste, artiste…

Leave a reply

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

462Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress