Arigatô, Thanks, Danke, Gracias, Grazie, Obrigado, Hvala, Faleminderit, Köszönöm, Takk, Dzieki, Diky, Salamat, Tesekkurler, Asante, Dankie, Aitäh, Kiitos, Bedankt, Pateiciba, Grazzi, Multumesc, Go raibh maith agat, Multumesc, Eskerrik asko, Dekuji, Mèsi, Choukrane, Doumoarigatou, Va multumim, mèsi, terima kasih, Merci...

Ce festival n’existerait pas sans l’aide inestimable des artistes, des ami.e.s et partenaires que nous voulons remercier tout particulièrement. Mille fleurs à tous.tes les specta(c)teur.rice.s qui nous accordent leur confiance, à toutes celles et ceux que nous ne citons pas ici mais qui savent… 

et pour le partage de leur poésie 
Blondie, Britney Spears, Christophe, Richard Cocciante, Corynne Charby, Dalida, Mylène Farmer, Elli Medeiros, HK, Maëlle, Marie Laforêt, Carole Laure, Maxime Le Forestier, L’Impératrice, Lio, Clara Luciani,Niagara, Sapho, Anne Sylvestre

Les personnes qui vous accueillent, tiennent le bar, servent les repas, traduisent en anglais (ou en français) les débats, viennent chercher les artistes…, ne sont pas rémunérées pour ces fonctions. Elles accompagnent le projet poélitique et en font un festival d’humanités.

Ella Carrara 
Benoit Charasse
Nadège Cormier 
Sophie Charlotte Gautier 
Patrice Garnero
Yann Gicquel 

Vincent Makowski 

Cerise Martens
Gabriel Mattei 
Lola Mercier 

Marine M’Sili
Sophie Poulard

Gatien Raimbault

L’équipe du festival 
Collectif artistique : Tiffanie Taveau, Samuel Bester, Wilfried Legaud, Jako Blanc
Direction de production : Naïk M’Sili, assistée de Camille Khellaf
Régie générale : scénographie : Samuel Bester, assisté de Mher Kafalian
Conception graphique : Wilfried Legaud 
Chargée des relations aux publics : Tiffanie Taveau
Maître queux : Jako Blanc 

Les 35es Instants Vidéo sont une production de l’association des Instants Vidéo Numériques et Poétiques qui bénéficie du soutien de la Ville de Marseille (DGAC), du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône (CD13), du Conseil Régional SUD, du Ministère de la Culture (DRAC-PACA). Nous bénéficions aussi d’une co-production de la Friche la Belle de Mai et remercions chaleureusement les équipes techniques, accueil, entretien, exploitation, production de la Friche qui nous ont aidé à réaliser ce projet. 

Caméra
Ne vous étonnez pas si de jeunes gens muni-e-s d’une caméra et d’un micro sillonnent parmi vous, ce sont certainement des étudiant.e.s de l’Université Aix- Marseille du Master Ecritures documentaires qui utilisent le festival comme terrain d’expérimentation, accompagné.e.s par Pascal Césaro

Plus que jamais, les entrées sont libres et gratuites car nous pensons que l’art est hors de prix, que nous exigeons beaucoup du regard-sensible-attentif de nos hôtes, que chaque programmation-rencontre est une assemblée générale des vivants, que notre rémunération est votre parole-écoute-respiration-rire-et-pensée.

Merci aux médias (journaux, revues, télévisions, radio) qui accompagnent nos actions et au REF (Réseau Euromed France), la Ligue de l’Enseignement 13 et Territoires Solidaires, dont nous sommes membres actifs.