• behance
  • blogger
  • delicious
  • facebook
  • picasa
  • twitter
  • vimeo
  • zerply
  • mail
Point CORONAVIRUS

Point CORONAVIRUS

Photo : Coronapocalypse / Abdoul-Ganiou Dermani (Togo / Allemagne)

DERNIERE MISE A JOUR LE 30 OCTOBRE

A partir du 30 octobre jusqu’à une date inconnue, les salles d’exposition seront partout fermées en France. Néanmoins, notre festival à la Friche de la Belle de Mai (exposition au 5e étage et projections (expojections) au 3e étage) sera prêt à fonctionner le 12 novembre comme prévu. Ainsi, nous pourrons ouvrir les portes dès que nous en aurons l’autorisation et vous accueillir avec joie. Nous rugissons d’impatience.

Le Festival Les Instants Vidéo propose chaque année à Marseille (et sa région) en automne une exposition d’installations vidéo et des Rencontres internationales étalées sur plusieurs jours à la Friche de la Belle de Mai. Ces Rencontres (projections, performances, débats) sont le cœur battant du festival. Nous sommes aux petits soins avec nos hôtes, les artistes, les spectateur.rice.s, les partenaires…

Cette année, un état d’urgence sanitaire nous intime l’ordre d’adapter la forme de notre projet artistique à des mesures qui nous contraignent à amputer nos programmations, à limiter l’invitation d’artistes et l’accueil des publics, à accélérer le rythme des diffusions, à renoncer à nos dispositifs de convivialité (repas en commun, cabaret d’Omar, espaces de rencontres)… bref, à devenir un rouage de la consommation culturelle que nous avons toujours abhorrée.

Le premier sentiment qui survint fut la colère. Isolée, elle génère de tristes passions : l’amertume et le ressentiment qui toujours tarissent l’imagination. Marseille est une ville du bord de mer, pas de l’amer, qu’on se le dise !
Nous avons donc décidé de ne pas nous laisser dicter ce que nous avions à faire par un virus qui nous menace, mais d’être fidèle au titre donné à notre festival : Mort, la vie te guette !
Pour échapper à toute mise en demeure, nous avons fait un pas de côté en combinant la rage et la poésie, l’ire et la lyre. La peur ne doit pas nous gouverner. La joie de la combattre est notre gouvernail.
Grâce à la complicité de la Friche, nous disposons d’un grand espace d’expojection (Tour 3e étage) où pendant plusieurs jours, pourront être alternativement projetées les œuvres initialement prévues pour nos Rencontres Internationales. Grâce à cette option antivirus, nous multiplions (…) l’intensité de notre festival et démontrons que l’art vidéo en résistant au couvre-feu, couve le feu de la passion poétique. Mort, la vie te guette !

Hors la Friche

  • ANNULATION des programmations des Galeries Populaires Ephémères au SARA Logisol et à l’ADPEI (Marseille)
  • REPORT à une date non définie des programmations de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence et du Vidéodrome 2 à Marseille
  • MAINTIEN des programmations sur VisualContainer TV (12 novembre au 16 décembre), à la [.BOX] Videoart project space de Milan (10 au 26 novembre), au Festival d’Art Vidéo de Casablanca en ligne (24 au 28 novembre) et du Festival Over the Real de Lucca (1er octobre dernier).

Malgré toutes ces contraintes, nous pensons qu’il est d’une importance capitale de ne pas céder face aux menaces réelles ou supposées. Plus que jamais, il est indispensable de faire entendre la parole fragile mais déterminée des artistes et des poètes. Ne cédons jamais sur nos désirs d’émancipation. Si le monde actuel nous apparaît dans toute sa laideur, il nous faut de toute urgence réinventer la beauté comme nous y invitait Rimbaud dans Une saison en enfer.
Aujourd’hui comme hier, les Instants Vidéo décrètent un état d’urgence poétique.

Leave a reply