• behance
  • blogger
  • delicious
  • facebook
  • picasa
  • twitter
  • vimeo
  • zerply
  • mail
Vœux pas pieux des Instants Vidéo 2020

Vœux pas pieux des Instants Vidéo 2020

Ne soyons plus des anagnostes !

Habiter poétiquement le monde. Se laisser porter jusqu’aux limites du langage. Libérer les mots et les images de leur usure. Telle est notre tâche d’acharnistes, d’amant.e.s passionné.e.s de la liberté.

Nous appelons tous les poètes, artistes, travailleur.se.s culturel.lle.s à cesser d’être les anagnostes des institutions, du marché de l’art, des marchands de nouvelles technologies numériques et du bon goût des publics (audimat). Les anagnostes étaient du temps de la Rome antique ces esclaves chargé.e.s de faire la lecture pour divertir les maîtres pendant leurs banquets.

Ayons la philosophie et la poésie féroces !

Il y a 13 ans, le 8 janvier 2007, Gianni Toti, le plus grand poète électronique, poévolutionnaire, planetoyen, astre indomptable des arts vidéo, certes Romain mais anti-anagnoste joyeusement primaire, partit rejoindre les étoiles. Dès lors, les Instants Vidéo firent l’apprentissage du métier d’orphelin.

Dans son dernier cahier de notes manuscrites, quelques heures avant de s’éteindre, Toti inscrivit ces mots du poète Hölderlin (1823), habiter poétiquement le monde. Tel est l’héritage qu’inlassablement nous chérissons. Un monde où plus aucune femme ne tremblera de peur, où plus aucun humain ne battra retraite face à ses prédateur.rice.s cossu.e.s, où les corps ne sueront que d’avoir à outrance libérés leur potentialité érotique.

Manifestement, alors, nous serons magnifiques.


Photo : Loukoum / Geneviève Favre Petroff (Suisse)

Leave a reply