La ville de Liège est à la fois la vitrine des Capitales Culturelles européennes et surtout le siège de Vidéographie.
Depuis quelques années, la Ville de Liège a exprimé sa volonté de servir de vitrine pour les capitales européennes de la culture. L’idée a été lancé fin 2007 dans le but d’instaurer des passerelles entre Liège et les différentes capitales culturelles européennes d’ici 2015, positionnant Liège comme “une Ville-pilote” de la diversité culturelle et un “carrefour des cultures européennes”.
L’idée est d’instaurer systématiquement une collaboration avec les capitales culturelles, explique l’échevin de la Culture Jean-Pierre Hupkens. Collaboration à double sens : en organisant d’une part des projets culturels ici à Liège qui fassent écho à ceux de la capitale, et en mettant d’autre part en valeur là-bas des artistes de chez nous.”

Vidéographie hier
Née dans les années septante à l’initiative du producteur Jean-Paul Tréfois et de Robert Stéphane,
Vidéographie fut la première émission en Europe à être exclusivement consacrée à la vidéo. Diffusée sur les antennes de la RTBF de 1976 à 1986, cette expérience télévisuelle fascinante et inédite qui s’est développée dans le sillage des révolutions esthétiques, politiques et technologiques de la fin des années soixante a toujours suivi le double objectif éducatif et artistique qui lui était fixé.
Tout au long des 135 émissions produites durant cette glorieuse décennie, cette émission anticonformiste et militante rassembla de nombreux intervenants, dont quelques-uns des plus grands noms de l’art vidéo (Nam June Paik, Bill Viola, Fred Forest, Wolf Vostel, etc.) et de la vidéo militante (les frères Dardenne, Jean-Claude Riga).
Vidéographie(s), aujourd’hui…
Forte de ce patrimoine télévisuel et de création vidéo de renommée mondiale, Vidéographie revient, avec le suffixe 21 pour le 21e siècle.
Dans notre époque marquée par les technologies numériques, ces nouvelles émissions seront autant de fenêtres sur la création contemporaine. Deux parties principales structurent l’émission : la première s’attachera à un artiste émergent et passionnant, tandis que la seconde reviendra sur les étonnantes archives de l’ancienne émission. Des séquences de reportages viendront encore compléter le programme pour témoigner de la vitalité de la création audiovisuelle contemporaine. http://www.videographies.be/

En mars, Vidéographie organise trois soirées célébrant 50 ans d’arts vidéo, au cinéma Sauvenière :
1 Carte blanche à Vidéographie et à Argos et 2 Cartes blanches aux Instants Vidéo.
Mardi 19
– Carte blanche à Argos et Vidéographies
Mercredi 20
-Carte blanche aux Instants Vidéos (1/2) : “Dialogues avec des pionniers de l’art vidéo”
Jeudi 21
– Carte blanche aux Instants Vidéos (2/2) : “Art vidéo et méditerranée”

Dialogues avec des pionniers de l’art vidéo
El sol en tu cabeza – Gustavo Kortsarz (Argentine, 2008 ) 4’
The reflecting pool – Bill Viola (USA, 1979) 7’
The reflecting pool – Pascal Lièvre (France, 2005) 1’12
Dog duet – William Wegman (USA, 1975) 2’38
Dog duet de Pascal Lièvre (France, 2009) 2’59
Pamela,  pour toujours de Alain Bourges (2003) 35’
Totinouï de Marc Mercier (France, 2007) 13’

Exit - Mohanad Yaqubi (Palestine)
Exit – Mohanad Yaqubi (Palestine)

Art vidéo et méditerranée
The monoconcept de Nisrine Boukhari (Syrie, 2008) 5’40
Resonances de Ismail Bahri (Tunisie, 2008) 7’
Chic point (Fashion for israeli checkpoints) de Sharif Waked (Palestine, 2003) 7’
Damage de Rania Stephan (Liban, 2009) 2’
Corrida urbaine de Marc Mercier (France, 2008) 3’15
Rico in the night de Mohanad Yaqubi (Palestine/Belgique, 2007) 8’10
Run Lara run de Larissa Sansour (Palestine, 2008) 2’
Exit de Mohanad Yaqubi (Palestine, 2009) 10’
Les faiseurs de pluie de Mounir Fatmi (Maroc, 2004) 6’
Dansons – Zoulikha Bouabdellah (Algérie/France, 2003) 5’58

et, une heure plus tard sur la chaîne RTC-TéléLiège Aca Nada de Gianni Toti (Italie,1998) 27’