MERCREDI 19 JUIN | 15h30

Petit Théâtre, Friche la Belle de Mai / Entrée libre

Depuis 2017, les IV tiennent à prendre leur part à la Journée Mondiale des Réfugié.e.s (JMR). Nous vous proposons cette année d’y découvrir 7 œuvres d’art vidéo rassemblées sous le titre :

Sa chambre à soi(n) (30’)
Au milieu des tempêtes de la vie, trouver un point de lumière dans l’obscurité, un refuge où se reposer, dans sa chambre à soi(n).

  • Jardin Paradise (5’24 – 2022) / Yza Nouiga (Canada)
  • Borers (4’28 – 2022) / Shiyu Tang (Chine)
  • Music for waxing (2’14 – 2021) / Giulia Giannola (Italie)
  • L’Estiu Robat (3’10 – 2020) / Isabel Val Sánchez (Espagne)
  • Pourquoi meurt-il l’homme dont la sauge pousse dans le jardin ? (5’ – 2020) / Mathilde Leroy (France)
  • Inexpressible (7’23 – 2022) / Úrsula San Cristóbal (Espagne)
  • Habitat spontané 2 (1’55 – 2017) / Guillaume Martial (France)

MERCREDI 05 JUIN  | 18h

Cinéma le Gyptis, Marseille

Retrouvez nous pour découvrir la sélection d’oeuvres choisies par les programm’acteur.rice.s. Inspiré.e.s par la phrase devenue titre du programme : Il ne suffit pas de se réveiller pour devenir papillon (Rupi Kaur), iels seront présent.e.s pour vous accueillir et discuter avec vous de leur choix.

Un grand merci aux artistes pour votre confiance, soyez sur.e.s que vos œuvres ont été choyées.

Ce projet est le fruit d’une complicité avec GEM-Club Parenthèse Espoir Provence, ARI, SARA Logisol, ANEF Provence, ADPEI et le Gyptis.

  • Unseasonal Migration. Travelling Plastic Bags / Claudi Borgna (Italie/Allemagne)
  • Circle and Hollow / Yacob Bizuneh (Ethiopie)
  • NO / Oscar Salamanca (Colombie) 
  • Sea Level / Khaled Jarrar (Palestine)
  • Emigration / Reyhaneh Taherverdi (Iran)
  • Éphémère /Monica Carolina Chen (Argentine/Québec) 
  • Brief Encounters on the Milky Way / Xiaowen Zhu (Chine/Allemagne)
  • Humans / Boaz Aharonovitch (Israël) 
  • Sanctuary / Marcantonio Lunardi (Italie) 
  • Habitat spontané 2 / Guillaume Martial (France)

Du 17 au 19 mai | Format nuit 

Friche la Belle de Mai – Festival Le Bon Air

Bercé.e par le son électrisant de la soirée et dans votre déambulation entre les dancings du Festival Le Bon Air, vous pourrez découvrir les yeux en l’air, une œuvre de Fabien Zocco, projetée pour l’occasion sur l’un des murs de la Friche.
Elle s’appelle Je suis tu es, elle nous donne à lire à chaque plan des affirmations qui posent questions. 

Des phrases se succèdent, toutes construites à partir du même modèle «Je suis … et tu es …». Les qualificatifs qui complètent la phrase sont tirés au hasard dans la liste exhaustive de tous les adjectifs que compte la langue dans laquelle l’oeuvre est présentée. Le processus déplie une suite d’assertions allant du tragique au grotesque, réduisant toute définition de l’identité à un ensemble fini de qualités pré-déterminées.

Samedi 4 mai  |  14h – 19h

Théâtre Toursky, Marseille

Un collectif d’associations locales vous convie à un après-midi culturel en soutien au peuple palestinien. Les dons seront intégralement versés aux associations CETC-Atfaluna et Ibn Sina à Gaza (centres de soin pour les enfants et personnes traumatisé.e.s).
Nous y présentons deux œuvres vidéo que nous ont confié deux artistes solidaires

  • Sea Level (4’15 – 2011) / Khaled Jarrar (Palestine)
  • Damage (2’ – 2009) / Rania Stephan (Liban)

En avril 

Printemps du Film Engagé (PFE) – Faire monde dans un monde défait

Parce que nous croyons en une communauté humaine solidaire, les IV proposent en ouverture de 4 programmations du PFE, six œuvres vidéo d’artistes palestinien.ne.s.

  • Samedi 13 avril | 19h30 Cinéma Le Gyptis 

Promise (1’20 – 2021) / Lilly Ann Benson 
Chic Point (Fashion for Israeli checkpoint) (7’ – 2003) / Sharif Waked 
suivi de Les 54 premières années (1h49 – 2021) / Avi Mogravi 
En présence de Elias Sanbar, historien, poète et essayiste Palestinien, parrain de la 8ème édition du PFE.

  • Mercredi 17 avril | 18h00 – Bibliothèque de L’Alcazar

Mémoire de la Terre (12’50 – 2017) / Samira Badran (Palestine)
suivi de Le Château en santé (52’ – 2021) / Olivier Bertrand 

  • Jeudi 18 avril | 20h00 – Cinéma Les Variétés

We teach life, Sir (4’39 – 2011) / Rafeef Ziadah (Palestine/GB)
suivi de Anxious in Beirut (1h33 – 2023) / Zakaria Jaber 

  • Vendredi 19 avril | 20h30 – Cinéma la Baleine

I, The News (0’43 – 2022) / Nizar Marzouqa (Palestine) 
The Right To See (6’14 – 2021) / Mahmoud Al-Haj (Palestine)
suivi de État Limite (1h42 – 2023) / Nicolas Peduzzi

Promise

1’20 | 2022 | Palestine
  • Lilly Ann Benson

Chic Point, Fashion for Israeli checkpoints

7' | 2003 | Palestine
  • Sharif Waked

The Right To See

6’14 | 2022 | Palestine
  • Mahmoud Tawfiq Al-Haj

Memory of the Land

12’50 | 2017 | Palestine
  • Samira Badran

I, The News

0'43 | 2022 | Palestine
  • Nizar Marzouqa

We teach life, Sir

4’30 | 2011 | Palestine/UK
  • Rafeef Ziadah

Entre mars et juin

Projet Les Programm’acteur.rice.s

5 groupes d’habitant.e.s de Marseille vont arpenter le bureau des Instants Vidéo à la recherche d’oeuvres qu’iels souhaitent partager avec des publics (leurs ami.e.s, leurs voisin.e.s, l’inconnu.e dans la rue..). Iels construirons une programmation internationale d’art vidéo qu’iels présenteront en juin au Cinéma le Gyptis, puis en octobre 2024 pour l’ouverture du 37e Festival Les Instants Vidéo, sous le titre Il ne suffit pas de se réveiller pour devenir papillon (Rupi Kaur).
Nous sommes très attaché.e.s à ce projet atypique et collectif qui nous fait réfléchir sans cesse sur notre pratique de partageur.euse.s d’images. 

Un partenariat complice avec Espoir Provence, ARI, Sara Logisol, ANEF Provence, ADPEI, GEM Club parenthèses

29 mars  |  16h30 – 18h

Zone Franche pour la Palestine : un peuple, une culture, des artistes oubliés ?

Le réseau des musiques du monde Zone Franche invite les IV à modérer une table-ronde qui va s’interroger sur le rôle que peut prendre la société civile, dont les professionnel.le.s de la culture, pour agir ? Est-ce que nos voix sont-elles suffisamment fortes ?
4 personnalités sont invitées à partager leur témoignage et engager une réflexion commune qui vise à initier un passage à l’action de l’ensemble du secteur musical, et de ses partenaires. 

  • Ramzi Aburedwan, musicien, compositeur et chef d’orchestre, président et fondateur de l’association Al Kamandjâti
  • Rima Hassan, présidente et fondatrice de l’observatoire des camps de réfugiés ; 
  • François Tiger, directeur de l’Institut Français de Gaza ;  
  • Christine Zayed, musicienne, chanteuse, compositrice. 

Vendredi 15 mars  |  19h

Ciné-solidaires 29 bd Longchamp, Marseille 1er

Une programmation vidéo (32’16) : La poésie,  une arme de résistance massive   
“Ce qui nous lie, c’est une réciprocité asymétrique. Je ne peux pas me mettre à la place de l’autre et réciproquement. Mais en revanche, je peux prendre les histoires des autres en gérance pour essayer de les comprendre.” (Soumaya Mestiri, Tunisie)

Promise

1’20 | 2022 | Palestine
  • Lilly Ann Benson

Chic Point, Fashion for Israeli checkpoints

7' | 2003 | Palestine
  • Sharif Waked

The Right To See

6’14 | 2022 | Palestine
  • Mahmoud Tawfiq Al-Haj

Memory of the Land

12’50 | 2017 | Palestine
  • Samira Badran

I, The News

0'43 | 2022 | Palestine
  • Nizar Marzouqa

We teach life, Sir

4’30 | 2011 | Palestine/UK
  • Rafeef Ziadah

Samedi 2 mars | 17h/19h

Les Amarres – 24 Quai D’Austerlitz – Paris 13

A l’occasion de l’événement de lancement de l’association AFUS, La Fabrique d’Afus, et en partenariat avec le Réseau Euromed France, les IV prennent part à une conférence débat (enregistrée sous forme de podcast) sur la thématique : « L’art, la culture et les mobilités artistique en Méditerranée », en compagnie de l’iReMMO et du Fonds Roberto Cimetta.
Nous y parlerons du Festival Les Instants Vidéo (Marseille) et de la Biennale /si:n/ en Palestine, de coopération et de ré(ex)sistance. 
Et nous mettrons à l’honneur le Cahier n°9 du REF sur les « Résistances Palestiniennes » dans lequel nous avons écrit un article. 

Janvier 2024

Parution du magnifique cahier n°9 du REF – Réseau Euromed France sur les “Résistances Palestiniennes”, qui loin de ce que les propagandes de tous bords essaient de faire croire, donne à comprendre qui sont palestinien.ne.s dans toutes leur humanité et puissance de vie.
Il y a un peu plus d’un an, les Instants Vidéo était à Gaza et en Cisjordanie pour la 7e édition de la Biennale d’art vidéo et performance /si:n/ et vous pourrez aussi lire l’article qui y est consacré.

En cours 

Projet Tae’thir (« influence » en arabe)

Le projet Tae’thir est né d’une volonté partagée d’ouvrir une réflexion sur les alliances entre mondes artistiques et numériques, et droits humains (DH), avec les jeunesses de la région euro-méditerranéenne. Lancé en septembre 2023 à Marseille pour une durée de 3 ans, Il s’adresse ainsi des jeunes âgés de 21 à 35 ans issu.e.s de 17 pays (Algérie, Chypre, Egypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Jordanie, Liban, Libye, Malte, Maroc, Palestine, Portugal, Syrie, Tunisie, Turquie).

Le projet se décline entre 5 temps interconnectés :

  • une formation en ligne sur les Droits Humains 
  • un stage d’une semaine à Marseille
  • un accompagnement individuel (mentorat)
  • le soutien financier de 22 projets artistiques ou de contenus numériques
  • une recherche-action sur les alliances art & création de contenus / droits humains / politique

Une coopération entre Les Instants Vidéo Numériques et Poétiques, le Réseau Euromed France (REF), l’Institut du Caire pour l’Etude des Droits Humains et la Ligue de l’Enseignement des Bouches du Rhône, et en partenariat avec La Ligue des droits de l’Homme.