• behance
  • blogger
  • facebook
  • picasa
  • twitter
  • vimeo
  • zerply
  • rss
  • mail
Cartographie de l’évènement

Cartographie de l’évènement

Le public est invité à parcourir plusieurs espaces de la Friche Belle de Mai : un poétineraire en zones humaines sensibles de la Friche reparties en plusieurs quartiers (de lune et de lutte).

Gaia - Sigrun Hardardottir (Iceland)

Gaia – Sigrun Hardardottir (Iceland)

Les quartiers exposés (cinq arrondissements) accueillent les installations vidéo deDominik Barbier (Fr), Taysir Batniji (Palestine), Nisrine Boukhari (Syrie), Robert Cahen (Fr), Samar Elbarawy (Egypte), Mounir Fatmi (Maroc), Fred Forest (Fr), Jean-François Guiton (Allemagne), Catherine Ikam et Louis Fléri (Fr), Haleh Jamali (Iran), Fernando Lancellotti (Argentine), Pierre Lobstein (Fr), Raeda Saadeh (Palestine), Kentaro Taki (Japon), Bill Viola (USA), Max Philippe Schmidt (Suisse), Toni Mestrovic (Croatie), Kacha Legrand (Fr), Sophie Urbani (Fr), Richard Skryzak (Fr), Marianne Strapatsakis (Grèce), Rocchus Aust (Allemagne), Roland Baladi (Fr), Michele Sambin (Italie), Jean-Pierre Senelier (Fr).
(Du 7 au 30 novembre -Vernissage le 7 à 17h30)

Le quartier historique où se visitent les « A(n)archives de la mémoire d’ici et d’ailleurs, d’hier et maintenant » : Œuvres de Thierry Kuntzel (Fr), Chris Marker (Fr), portails GAMA et 24/25 : accès à 28 archives européennes vidéo et multimédia (France, Pays-Bas, , Suède, Slovénie, Allemagne, Autriche, Suède, République Tchèque) : fiches et documents historiques, références et liens, œuvres (ou extraits).
(Du 7 au 11 novembre)

Le quartier des émigrations métisses  pour découvrir « des Terrhistoires des arts vidéos pluriels et singuliers » : consultation de programmations vidéo internationales historiques et récentes : Algérie, Argentine, Belgique, Brésil, Colombie, Cuba, Equateur, France, Grèce, Guatemala, Iran, Islande, Inde, Kirghizstan, Liban, Maroc, Palestine, Pérou, Québec, Suisse…
(Du 7 au 17 novembre)

Le quartier des arbres à palabres et son « jardin des théories, des sensibilités et des pratiques » où chaque jour des artistes, des critiques, des commissaires d’exposition débattront avec les publics autour de questions liées à l’archivage, la diffusion, les origines de l’art vidéo, la télévision, les échanges artistiques méditerranéens.
(Rendez-vous matinal du 8 au 11 novembre)

Le quartier libre de droit, carrefour cosmopoétique où se croisent artistes et publics non alignés sur les critères du marché. Projections vidéo (vers le futur).Rencontres Internationales. Performances (mult’immédiates) Rocchus Aust (Allemagne), Pascal Lièvre (France), Masayuki Kawai (Japon), Michele Sambin (Italie), Nisrine Boukhari (Syrie), Guido’Lu (Belgium).
(Du 7 au 11 novembre)

Le quartier d’orange et de zestes, « Espace sensoriel : estaminet, restauration, documentation, débats et ébats à tout va » Ce sont souvent dans ces temps de pause informels que se discutent les sujets les plus pertinents, où se tissent des liens inouïs, où se délient les corps et les paroles.
(Du 7 au 11 novembre)

 

Leave a reply