• behance
  • blogger
  • facebook
  • picasa
  • twitter
  • vimeo
  • zerply
  • rss
  • mail
Nos étapes en 2015

Nos étapes en 2015

Mercredi 14 octobre, 19h à 21h, Marseille la Friche la Belle de Mai, librairie Salle des machines
Séminaire sur le thème « Nos rencontres », organisé par l’ACF (Ecole de la cause Freudienne) où Marc Mercier parlera de : « Je prends le risque d’aimer et la mémoire et l’oubli sur le pont mutin du Cuirassé « Poètemkine » affrété par Gianni Toti ».

 

Jeudi 8 octobre, 9h30/17h, Mons-en-Baroeul (59)
Pendant la journée de Conférences/Rencontres Prendre son temps ≠33 organisées par Heure Exquise ! sur le thème de l’engagement artistique, nous interviendrons sur « La révolution poétique est la condition de la révolution politique » , illustrée d’œuvres issues de la vidéothèque internationale du festival.
Heure exquise !

 

Mardi 15 septembre à 20h30, Festival Préavis de désordre urbain
Cette année, le 9e Festival de performance Préavis de désordre urbain, organisé par Red Plexus s’intéresse aux relations entre le corps et les moyens de locomotion urbains.
Lors de la Rencontre au Comptoir à l’Equitable Café (54 cours Julien, Marseille 6e), nous proposerons un choix d’œuvres d’art vidéo qui ne manqueront pas de faire allusion aux empêchements de circuler des réfugiés du sud méditerranéen,
avec Edouard Taufenbach, Wei-Jing Lee, Vijayaraghavan Srinivasan, Laura Cionci, Steven Woloshen, Nahed Awwad
Red plexus

 

'HBRHCDBRH' / Laura-Cionci (Italie)

‘HBRHCDBRH’ / Laura-Cionci (Italie)

 

 

Du 1 au 5 septembre 2015, les IV en Sardaigne pour GEOGRAFIE SOMMERSE.
Chaque soir à 22h, trois programmations vidéo dans le village d’Armungia pour penser le territoire dans sa diversité.
Au programme des œuvres de Mathieu Sanchez (France), Odin Théâtre (Danemark), Paul Philippou (Grèce), François Lejault (France), Augenblick (Italie), Maria Korporal (Pays-Bas), Mihai Grecu (Roumanie), Rania Stephan (Liban), Marc Mercier (France), Kefah Fanni (Palestine), Carlos Carcas (Espagne).
http://www.galsgt.it/geografiesommerse

 

The Pelican of the Wildern / Maria KORPORAL (Germany)

The Pelican of the Wildern / Maria KORPORAL (Germany)

 

 

Du 12 au 14 juin, Friche la Belle de Mai (Marseille), 48h Chrono, la Friche est Berlin
Dans le cadre de l’évènement 48h Chrono et en partenariat avec le Goethe Institut, nous présentons cinq œuvres vidéo d’artistes travaillant à la fois la mémoire de la Ville de Berlin et son actualité, avec Pierre Hébert, Björn Melhus, Ken Koblan, Marcel Odenbach et Uli M. Schueppel.
Les œuvres vidéo proposées rappellent qu’il y a un avant et un après la « chute du mur de Berlin » et que l’année 2015 marque l’anniversaire de la réunification de l’Allemagne. Détruire un mur est toujours source de joie. Il ne faut pas pour autant se bander les yeux pour ne pas voir que depuis la fin de la Guerre Froide une immense muraille ceint l’Europe, occasionnant chaque année des milliers de morts. Pour les Instants Vidéo, c’est l’occasion nouvelle d’exiger l’ouverture totale des frontières malgré une atmosphère de Paix Froide qu’est l’indifférence frileuse de nos institutions.
La Friche /48h-chrono

Le passage du temps / Pierre Hébert

Le passage du temps / Pierre Hébert (Québec)

 

Jeudi 11 juin, 19h30 au cinéma Les Variétés (Marseille)
Invités par le Collectif Hors Cadre, nous avons choisi de rendre hommage au grand poète électronique Gianni Toti en présentant le vidéo poème Totinouï de Marc Mercier.
Puis nous participerons à un débat avec le public et les membres du collectif : Comment continuer à produire, réaliser, diffuser aujourd’hui – à l’heure où la marchandisation impose partout ses lois – des films qui ne correspondent pas aux « normes », ou qui portent sur le monde un regard hors-cadre ?
Collectif hors cadre
Cinéma les Variétés

Collectif Hors cadreGianni Toti

 

 

Jeudi 28 mai, 20h : Videodrome 2, Marseille, Vidézoographie insolite
« Je me demande si vous, spectateurs, auriez l’air aussi intelligent qu’un chat si l’on vous mettait des fils électriques comme moustaches ». Niels Bohr

Madely Schott (France/Pologne), Pengyu Huang (Chine/Allemagne), Amol Patil (Inde), Biriken (Melis Tezkan, Okan Urun) (Turquie), Reinhard Hoelker (Allemagne), Jorge Catoni (Chili), Denis de Lapparent (France), Jean-Michel Rolland (France), Knut Hybinette (Suède), Khalil Charif (Brésil), Philipp Artus (Allemagne), Momoko Seto (Japon), Emmanuelle Sarrouy (France), Laurel Beckman (USA)

 

Terristoire _ Emmanuelle Sarrouy

Terristoire / Emmanuelle Sarrouy Nogués (France)

 

Mercredi 13 mai,16h : Videodrome 2, Marseille, La narration.
Programmation jeunes publics
Des histoire filmées, des histoires de déplacement , des histoires de transformations, de construction, un poulpe communicant, une Alice poète, un tablier récurant, un vieil arbre et une vache.

Bob Kohn (France), Olga Guse(va) (Allemagne), Mikio Saito (Japon), Paryse Martin & Renée Méthot (Canada), Obin Myriam (Canada), Collectif: 13 jeunes (Belgique), Claudia Siefen (Allemagne), Séverine Hettinger (France), Farnoosh Abedi (Iran), Denis de Lapparent (France)

What’s Up – Bob KOHN

What’s Up / Bob KOHN (France)

 

 

28 avril au 03 mai : Centre des arts de la Bibliothéca, Alexandrie (Egypte). FutureScape Alexandria, un séminaire « Nouveaux média, nouveaux défis, nouvelles pratiques », proposé par Transverscité, Rami, en partenariat avec les écoles d’art de Alexandrie, Aix en Pce et Avignon. Ou nous discuterons de « Comment choisir les oeuvres numériques et penser la programmation d’un festival ou d’un évènement pour les présenter au public au plus juste des intentions artistiques ». http://ramimed.com/FutureScape-Alexandria.html

 

Casa

22 au 25 avril : une invitation du 21e Festival International d’Art Vidéo de Casablanca (FIAV). Cette invitation nous touche particulièrement, car les IV ont co-fondé cette manifestation en 1993 avec la Faculté des Lettres de Ben M’Sik. Depuis 2000, ce festival est devenu autonome grâce à la ténacité de son directeur artistique Majid Seddati (et son équipe) : un bel exemple de coopération culturelle internationale et d’amitié constructive. http://www.fiav.ma/

– Jeudi 23 avril à 19h, Casablanca : Galerie CulturesInterface : projections /rencontre autour de l’art vidéo contemporain au Maroc et dans le monde arabe.
– Vendredi 24 avril ; Fès, Institut Culturel Français : projections /rencontre, Mouvements Méditerranéens
– Samedi 25 avril à 16h, Casablanca, Galerie Marsam : projections /rencontre autour de l’art vidéo aujourd’hui.

Moufida Fedhila (Tunisie), Khaled Jarrar (Palestine), Sharif Waked (Palestine), Hasan Tanji (Palestine/Russie), Marc Mercier (France), Nayla Dabaji (Liban/Québec), Rania Stephan (Liban), Samar Elbaraouy (Egypte), Héla Ammar (Tunisie), Dean Hutton et Fred Koenig (Afrique du Sud /France), Inés Wickmann (Colombie/France), Clémence Barret (France/Thaïlande), Rochdi Belgasmi (Tunisie), Ismaël (Tunisie), Laura y Sira Cabrera Diaz (Espagne), Samuel Bester (France), Emmanuelle Sarrouy (France), Maha Shahin (Syrie / UAE), Tayyab Tariq (Pakistan), Carlos Carcas (Espagne/USA)

Hors-je / Moufida Fedhila (Tunisie)

Hors-je / Moufida Fedhila (Tunisie)

 

Mercredi 22 avril, 16h : Videodrome 2, Marseille. Le geste.
Programmation jeunes publics. https://videodrome2.wordpress.com/2015/04/10/seance-jeune-public-par-les-instants-video-mercredi-22-avril-a-16h/
Le geste d’amour, le geste d’action, le geste incompréhensible, le geste répétitif, le geste dangereux, le geste en or, le geste magique, le geste chorégraphique, le geste multiple, le geste animé.

Monica Carolina Chen (Argentine/Québec), Shinya Mizuno (Japon), Thibault Chollet (France), Eva Olsson (Suède), Bob Kohn (France), Shahar Marcus (Israel), Ellen Wetmore (USA), Olivier Chabalier (France), José Vieira (Portugal), Anton Hecht (Grande Bretagne), Nathalie Bujold (Québec), Sascha Günay (Allemagne), Denis de Lapparent (France)

 

Vendredi 10 avril, 20h : Videodrome 2, Marseille. Un cerf se mirant dans l’art vidéo. https://videodrome2.wordpress.com/2015/04/04/un-cerf-se-mirant-dans-lart-video-vendredi-10-avril-a-20h/
« Nous faisons cas du beau, nous méprisons l’utile ; Et le beau souvent nous détruit. Ce Cerf blâme les pieds qui le rendent agile ; Il estime un bois qui lui nuit. » Jean de la Fontaine

Julie Faure-Brac (France), Nelly-Ève Rajotte (Canada), Saana Inari (Finlande), Sophie-Charlotte Gautier & Anne Loubet (France)

 

Mercredi 8 avril,16h : Videodrome 2, Marseille. La matière. Programmation jeunes publics
La matière découpée, la matière construite, la matière robotique, la matière cassée, la matière, animée, la matière fluide, la matière chimique, la matière filmique, la matière résistante, la, matière cristalline, la matière détruite. https://videodrome2.wordpress.com/2015/03/31/seance-jeune-public-par-les-instants-video-mercredi-8-avril-a-16h/

Laurel Beckman (USA), Max Hattler (Allemagne/GB), Johan Rijpma (Pays-Bas), Anno Bergmann (Allemagne), Stéphanie Luu (France), Clément Richem (France), Anne-Marie Bouchard (Canada), Hugues Clément (Québec), Roy, Menachem Markovich (Israël), Víctor Ballesteros (Chili/Canada), Mathilde Lavenne (France), Max Hattler (Allemagne/GB), Camille Delrieu (France/Québec)

 

Mercredi 25 mars, 16h : Videodrome 2, Marseille, Le corps. Programmation jeunes publics
Le corps sportif , le corps musique , le corps dansé, le corps effacé, le corps mystique, le corps numérique, le corps enchaîné, le corps dessiné, le corps affamé, le corps écrasé, le corps recomposé.

Kuesti Fraun (Allemagne), Anton Hecht (Grande Bretagne), Aline Helmcke (Allemagne), Cabrera Díaz, Laura y Sira (Espagne), Bertaut Gwenael (Ile de la Réunion), Agnès Quillet (France), Agnieszka Niklewska (Pologne/GB), Pengyu Huang (Chine/Allemagne), Ari Dina Krestiawan (Indonésie), Mazhyx. Marcela Orellana Calle (Equateur), Irene Caviglia (Italie), Fabrice Leroux (France), Sasha Tatic (Bosnie et Herzégovine), Fred Koenig/Dean Hutton (Fr/ Afrique du Sud), Sylvie Denet (France)

 

22 au 24 février: à Casablanca avec l’atelier itinérant Pensée & pratiques. Cette étape avait pour mission principale d’approfondir notre connaissance des acteurs culturels marocains et de leur travail, et d’interroger davantage les pratiques culturelles, non seulement dans leurs dimensions locale et nationale mais aussi parce qu’elles permettent de tisser des liens entre les rives méditerranéennes.
Pour plus d’informations https://penseepratiques.wordpress.com/2015/02/18/carnet-de-bord-casablanca/

Leave a reply